Meetsound

Rôle


Chef de projet fonctionnel, Gérant, Gestionnaire du catalogue, Community Manager.

Élaboration du concept et de la stratégie avec l’aide de prestataires et consultants. Supervision d’un Chef de Projet Web (Agence Kantik) et interaction avec les développeurs. Community management, promotion et vente du projet. Création d’outils de promotion online et offline.

Concept


Meetsound fut une plateforme internet de distribution et de promotion de musique, mettant en relation DJs, fans de musique et fournisseurs de contenus musicaux grâce à une application Facebook.

Fonctionnement


  • Le service fut en ligne de janvier 2010 à décembre 2011, en version Bêta.
  • Le système applicatif a été réalisé par l’agence Kantik, en ‘Ruby On Rails’, sous ma supervision et celle de leur Chef de Projet Web.
  • L’hébergement était chez Amazon (EC2 et S3) et les paiements gérés par Paypal.

Actionnaires


  • Antoine ROCKLIN : Actionnaire majoritaire. Chef de projet fonctionnel, Gérant, Gestionnaire du catalogue, Community Manager.
  • Andrew DUBBER : Professeur en marketing musical à l’université de Birmingham, Consultant reconnu à l’international dans le domaine des nouvelles stratégies de commercialisation de la musique et bloggeur influent.
  • Fabrice EPELBOIN : Consultant en stratégies Web, entrepreneur, bloggeur et éditeur (ReadWriteWeb France).
  • Stéphane MENET : Chef de projet web indépendant, précédemment au sein de l’agence Kantik/Noodle/Australie.
  • Cyrille GUILBERT : DJ et Business Angel.

Résultats


  • 5 Distributeurs de contenus spécialisés signés dont Because Music (Charlotte Gainsbourg, Manu Chao, Prince, Moby, Justice…) : catalogue total d’environ 450 labels (20 000 titres livrés).
  • 300 Bêta-testeurs (80% de Djs) de l’application Facebook.
  • Une dizaine de Fournisseurs de contenus Bêta-testeurs du service premium ‘promotion’ (envoi de titres promotionnels aux DJs).

Offre


1/ Service destiné aux DJs et Fans de musique

Meetsound se présentait auprès des DJs et Fans de musique comme un service de musique en ligne permettant à ses utilisateurs d’écouter, d’acheter de la musique par téléchargement et d’échanger des recommandations musicales avec leur réseau social.

Ils avaient également la possibilité de télécharger gratuitement des titres promotionnels envoyés par les Fournisseurs de contenus.

L’accès au service se faisait via une application Facebook.


 

2/ Service destiné aux Fournisseurs de Contenus Musicaux

Accès via un site internet (www.meetsound.com), permettant aux Fournisseurs :

  • de mettre en ligne et vendre leur catalogue dans l’application Facebook.
  • d’affiner leur sélection de DJs pertinents, afin de leur envoyer des titres promotionnels à télécharger gratuitement afin de générer du buzz.

Promotion


J’ai réalisé la mise en forme de ces outils de promotion sous Photoshop et Illustrator à partir de la charte graphique Meetsound (créée par le graphiste Loguy). Création des textes.

Flyer

Bannières web pour diffusion webzines et blogs.

 

T-shirt pour les DJs

Gros lettrage phosphorescent pour une visibilité optimisée du message en soirée.

Revue de presse

Article par Benjamin Romei

VENDEESIGN
16 décembre 2009

Meetsound est un outil de promotion et de vente pour les artistes, labels et distributeurs de musique, qui crée un lien entre les fans et les créateurs, le tout directement depuis les réseaux sociaux, notamment avec Facebook.

Facebook, un des plus gros axes de communication pour les jeunes artistes, devient un endroit indispensable. Meetsound a créé une application Facebook qui vous permet de présenter votre catalogue à un public international gigantesque.

L’application Facebook vous permet :

  • Utilisez des statistiques pertinentes pour trouver et ajouter de nouveaux DJs à votre liste de contacts.
  • Ciblez des DJs hautement pertinents, envoyez-leur des promos MP3 et laissez-les faire votre promotion.
  • Vendez votre musique par téléchargement directement sur Facebook

Mais le service est aussi tourné vers les internautes avec la possibilité d’écouter gratuitement de la musique recommandée par des DJs pertinents et de partager sa playlist musicale sur Facebook.

Pour ce qui est du modèle économique, c’est purement la vente de Mp3/Wav aux fans de musique et DJs, mais aussi la vente d’un abonnement premium à un service promo aux labels de musique.

Interview conduit par Sébastien Rousset

STARTUP ACADEMY
11 Décembre 2009

Site Web : http://www.meetsound.com

Quel problème essayez-vous de résoudre?
Rendre la recommandation musicale plus pertinente sur le web.

Quelle est votre solution?
Utiliser le DJ comme intermédiaire direct entre les labels et les fans de musique, en utilisant les réseaux sociaux comme vecteur de communication. Chaque intervenant (DJ, Fan et Label) gagne un avantage à utiliser Meetsound afin de créer une boucle vertueuse.

Quels sont vos concurrents?
iLike.com, Beatport.com et digital-tunes.net principalement.

Quelles différences par rapport aux autres solutions?
– Pour les labels : la réunion de nos outils promotionnels bien spécifiques couplés à une plateforme de vente en ligne, au sein d’une même structure.
– Pour les fans de musique : la possibilité de suivre et de se procurer facilement ce qu’écoutent les DJs (format “Wav” le moins cher du marché)
– Pour les DJs : pouvoir conquérir de nouveaux fans, télécharger en Wav au meilleur prix du marché et recevoir des Mp3 promos gratuitement.

Quel modèle économique?
– Vente de Mp3/Wav aux Fans de musique et DJs.
– Vente d’un abonnement premium à notre service promo aux Labels de musique.
Cible : marchés de niche négligés par les sites grand public.

Présentation de l’équipe
– Antoine Rocklin : fondateur, 5 ans d’expérience dans l’industrie du disque (distribution).
Andrew Dubber : professeur à l’université et consultant en nouvelles stratégies de commercialisation de la musique.
Fabrice Epelboin : consultant en stratégie internet.
Stéphane Menet : responsable technologique avec une solide expérience dans l’industrie de la musique.
– Cyrille Guilbert : business angel. Dj.

Quels sont vos besoins actuels ?
Nos besoins actuels se situent principalement sur l’optimisation de notre application Facebook: paramétrage et optimisation de la communication de l’application au sein de Facebook notamment avec les nouvelles mises à jour de fonctionnement. Il y a aussi la déclinaison sur d’autres réseaux (myspace, blogs …). Nous cherchons également du financement pour signer d’autres catalogues plus importants, développer la version premium de notre service promo et financer la promotion (soirée de lancement, campagnes Facebook et médias.

Interview conduit par Thibaut Villemont

HI-NU.COM
30 décembre 2009

 

 

 

Les services Internet fleurissent pour conquérir le marché de la musique en ligne. Utiliser les effets de réseaux est capital pour ces nouveaux services qui tentent de donner à l’artiste et au dj la possibilité de tisser des liens virtuels générateurs de valeur (informationnelle et marchande) avec leurs fans.

Meetsound 

Première rencontre avec Antoine Rocklin de Meetsound, une société qui a développé des outils et services de marketing musicale pour les labels et dj ainsi qu’une plateforme de recommandation et de vente de musique électroniques au format digital au sein du réseaux social le plus utilisé : facebook.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment est né Meetsound ? La volonté de résoudre un besoin de connexion entre djs, fans et musique ? 

Antoine Rocklin (fondateur) : Meetsound est né d’une volonté de rendre la recommandation musicale plus pertinente sur le web pour les amateurs de musique, d’aider les labels à affiner leur marketing de niche et de permettre à un plus grand nombre de DJs de recevoir des promos en s’impliquant d’avantage dans le processus de promotion de leur musique préférée.

Les DJs jouent un rôle indéniable et essentiel dans la découverte musicale, ce sont de fins connaisseurs, des passionnés, sont en phase avec les goûts du public et lancent les nouvelles tendances, d’autant plus qu’aujourd’hui l’offre musicale sur le web est immense et les DJs permettent de filtrer l’information, de s’y retrouver.

Ainsi, l’idée est de permettre aux DJs, pros ou amateurs, de faire partager à leur réseau social leur style et la qualité de leur sélection à travers des widgets sociaux. Ces derniers prennent la forme de playlists proposant l’écoute de leur sélection en streaming. Meetsound propose également de constituer un véritable réseau dans le réseau, où chacun peut suivre la sélection de ses DJs favoris, sur un modèle de réseau dissymétrique tel que Twitter, mais au sein de réseaux symétriques comme Facebook. La constitution d’un fan-club est facilitée, permettant aux DJs, du coup, d’augmenter l’efficacité des invitations qu’ils ne manquent pas d’envoyer à leurs fans sur Facebook. Les organisateurs de soirées, de leur coté, auront d’autant plus intérêt à mettre en avant les DJs qu’ils ont engagé, et les widgets proposés par Meetsound permettront aux clubbers d’avoir un avant goût du style des DJs à l’affiche. Les labels, eux, peuvent identifier ce qui marche, récupérer de précieux feedbacks, affiner leur sélection de DJs à qui envoyer certaines promos, et se lancer dans un marketing de niche efficace.

Vous pensez que la presse n’est plus un passage indispensable pour le développement/promotion d’un artiste ?

Si nous parlons du support en lui même, il semble évident aujourd’hui d’affirmer que le magazine musical en version papier a perdu totalement de son efficacité face au web, d’ailleurs tous ont développé des versions online notamment depuis l’arrivée des smartphones qui permettent enfin la mobilité du contenu web.
Par contre, là encore, les journalistes et les magazines spécialisés, comme les DJs, sont aujourd’hui des acteurs indispensables pour filtrer l’information et sélectionner ce qu’il y a d’intéressant pour chaque public dans l’immensité de l’offre musicale disponible aujourd’hui. A partir de ce moment là, ils sont toujours un passage favorisant la promotion d’un artiste bien sûr, mais avec des outils différents.

Le dj est peut être un bon prescripteur, mais on ne retient ni ne se rappelle du nom des morceaux qu’il passe ! Quel rôle dans la promotion peut il avoir ?

Justement, suivre la playlist d’un DJ sur Meetsound permet de retrouver la liste des morceaux qu’il a sélectionné, de pouvoir les écouter gratuitement en streaming et de les télécharger en Mp3 320k et Wav (la qualité maximale, strictement égale au CD) pour 0,99€.

Comme avec Twitter et l’information, vous pensez que c’est un mécanisme de micro-distribution via les réseaux sociaux qui va également atteindre le marché de la musique ? C’est déjà le cas ? Pas encore sur Facebook ?

Avec les réseaux sociaux, ce qui est nouveau et intéressant, c’est l’arrivée de la diffusion et la distribution d’informations et de contenus personnalisés et ciblés. Il ne s’agit pas de micro-distribution à mon avis, mais au contraire à terme de distribution à plus grande échelle de contenus autrefois confidentiels car les marchés de niches sont désormais mieux identifiés et donc mieux ciblés.

La musique est un achat d’impulsion, avez vous trouvé une solution pour que cette dynamique d’achat se produise efficacement dans les réseaux sociaux ?

Effectivement, la musique est un achat d’impulsion qui passe avant tout par un coup de cœur lors d’une écoute. C’est la raison pour laquelle nous avons raccourcit le chemin entre la découverte par l’écoute et la possibilité d’achat par téléchargement car tout est centralisé dans l’application Meetsound avec très peu d’étapes.

Les musiques électroniques, en grande partie distribuées sur Meetsound, sont en marge et se sont développés en marge ? Pourquoi les installer dans un espace mainstream comme Facebook ?

Parce que Facebook est le réseau social le plus développé dans le monde actuellement, avec plus de 350 millions d’utilisateurs et une croissance mensuelle énorme. Il est utilisé par les labels indépendants, les clubbers, les fans de musiques dites « en marge », les festivals, les clubs … c’est une plateforme fantastique qui réunit tout le monde et offre des outils aux développeurs informatiques incroyables.

Vous apportez un service technique qui va permettre aux labels et acteurs de la promotion d’être plus réactifs. Quels sont vos premiers retours ?

Les premiers retours sont très positifs, nous avons vraiment l’impression d’apporter des outils très attendus par les labels et les premiers utilisateurs de l’application semblent ravis. Nous comptons bien aller encore plus loin dans le développement de fonctionnalités, nous en sommes qu’au début et nous avons plein d’idées à développer pour la suite.

Impressions

Il est évident que des services de gestion de fichier musicaux, des ventes et des communautés de fans sur internet seront indispensables aux labels. Meetsound permet de gérer l’ensemble avec brio. Il est encore trop tôt pour se faire un réel avis sur l’efficacité des recommandations musicales engendrées par l’écosystème Meetsound. Certes, il possède l’avantage d’être lui-même intégré dans un écosystème très actif (facebook) mais sera dépendant d’une masse d’utilisateur critique pour réellement fonctionner (173 utilisateurs mensuels pour le moment). Celle-ci sera favorisée par l’implication des dj et labels à promouvoir l’utilisation de Meetsound et de positionner son utilisation au centre de leur stratégie de développement. Quand à la musique en écoute dans le store, je me suis perdu, sans guide ni hiérarchisation externe, il fut difficile de ne pas se sentir seul. Cela vient peut être de la spécialisation des premiers morceaux, mais je me sent mieux chez boomkat ou bleep pour le moment.

Thibaut Villemont
Rédaction/Developpement/Gestion
Thibaut : thibaut@hi-nu.com